Manspreading : définition et explication

0
91

Commun au métro, le manspreading est phénomène causé typiquement aux hommes et qui accommode son entourage ou plus précisément le voisin immédiat. Le phénomène n’est pas propre aux métros. En effet il se généralise à tous les transports en commun où la posture d’un homme peut visiblement gêner son entourage surtout dans un petit espace. Phénomène suscitant de vives réactions et même anti-féministe, il est véritablement combattu. De quoi s’agit-il réellement ? Vous trouverez réponse dans cet article.

Qu’est-ce que le Manspreading ?

Le mot manspreading est un anglicisme. L’on peut comprendre aisément sans effort de maîtrise de langue la première partie du mot qui est man. Ce dernier signifiant homme. Le second mot nécessite tout de même une recherche. Mais nous vous éclairons, pas besoin du dictionnaire. Le mot spread se traduit par étaler ou écarter. La combinaison des deux définitions nous ramène donc à une définition du manspreading qui veut dire homme qui s’étale ou encore homme qui s’écarte. Les deux définitions du mot se rapportent au fait que les hommes écartent les jambes quand ils sont assis. Une attitude assez typique de l’homme.

L’attitude des hommes

Le manspreading est une attitude propre aux hommes. Elle consiste à ouvrir une fois assise ses jambes de sorte à ce que les personnes autour de lui soient contraintes de se rabattre sur eux même dans un petit espace. Cette attitude ne date pas d’aujourd’hui. En effet des luttes contre cette façon de s’assoir ont déjà eu lieu au cours du XIX ème siècle à l’intérieur des bus. Malheureusement le phénomène de perd pas en intensité. Au contraire, il s’accentue avec l’arrivée des smartphones.

Si le phénomène de manspreading est récent pour certains pays tels que la France, d’autres pays comme les Etats-Unis ont pris le taureau par les cornes il y a des années de cela en diffusant des affiches à l’intérieurs des transports en commun pour freiner le phénomène. Une ville qui prend récemment conscience du phénomène et qui désire changer la donne, c’est la ville de Madrid en Espagne. Elle procède par diffusion de message afin d’empêcher les hommes d’ouvrir largement leur cuisse dans les transports en commun.

Cette posture des hommes est considérée comme sexiste. La lutte contre le phénomène s’est étendue sur les réseaux socio avec la naissance du hastag Manspreading enclenché par plusieurs internautes de sexe féminin. Si les mouvements de lutte contre le manspreading n’a pas véritablement portée ses fruits c’est en raison des hommes qui s’offusquent contre cette elle. Cette lutte est loin d’être terminée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici