Ibuprofène : définition et utilisation

0
45

L’être humain est généralement exposé à plusieurs maladies le long de sa vie. De nombreuses pathologies affectent ainsi sa santé. À cet effet, des médicaments appropriés et spécifiques sont synthétisés afin de lui permettre de recouvrer un mieux-être. L’un d’eux est l’ibuprofène. Qu’est-ce que l’ibuprofène et comment l’utilise-t-on ? Telles sont les préoccupations auxquelles le présent article fournira des réponses.

Définition de l’ibuprofène

L’ibuprofène est un produit pharmaceutique anti-inflammatoire dit non stéroïdien. Il appartient à la famille des profènes et plus spécifiquement à celle des acides aryl-2-propioniques. Ainsi, le terme ibuprofène désigne la molécule de l’acide alpha-méthyl-4-(2-méthylpropyl) benzènéthanoïque. Sous cette formule qui peut sembler un peu barbare pour des non chimistes, le médicament de l’ibuprofène a été synthétisé dans les années 1960 par des scientifiques de la société Boots. De nos jours, ce produit est largement utilisé de par le monde afin de procurer un soulagement à ceux qui en font usage.

 

Utilisation de l’ibuprofène : indications et contre-indications

L’ibuprofène est un médicament qualifié d’inhibiteur non sélectif des enzymes de cyclooxygénases COX. Ces enzymes interviennent dans le mécanisme de synthèse des molécules responsables des inflammations. Ainsi, en inhibant leur production, l’ibuprofène agit contre les inflammations, ce qui lui vaut son qualificatif d’anti-inflammatoire. Ce médicament est approprié chez l’adulte et l’enfant âgé de plus de 12 ans. Il est recommandé à cette catégorie de patients lorsque ceux-ci présentent des symptômes tels que de la fièvre, des céphalées, des courbatures, des douleurs, des rhumatismes inflammatoires, de la sciatique, des lombalgies ou encore des douleurs articulaires dues à des arthroses invalidantes entre autres. L’ibuprofène peut même être utilisé en cas de menstruations douloureuses. De façon générale, l’ibuprofène, de par ses propriétés antalgiques, est souvent recommandé lorsque l’individu ressent des douleurs physiques. Le médicament analgésique agira alors pour soulager les peines.

Il existe par contre des contre-indications dans la prise de l’ibuprofène. Ainsi, un traitement à l’ibuprofène est déconseillé en règle générale en cas d’infection. Les enfants atteints par la varicelle par exemple ne devront pas faire usage du médicament. Aussi, la prise d’ibuprofène est formellement déconseillée aux femmes enceintes à partir du 6e mois de grossesse. En effet, l’ibuprofène, au même titre que les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens exposerait le fœtus à des malformations durant cette période de grossesse. Une prise de ce médicament durant la période mentionnée pourrait ainsi poser des risques d’insuffisance rénale ou cardiaque au fœtus voire provoquer des fausses couches dans certains cas. Il est aussi important de préciser qu’un surdosage dans la prise du médicament fait courir les risques des effets secondaires indésirables tels que des vertiges, des maux de tête ou même des pertes de conscience.

L’ibuprofène est un produit pharmaceutique connu et efficace pour ses propriétés d’anti-douleurs. Toutefois, il convient de l’utiliser suivant les recommandations médicales afin de n’en tirer que le bien-être qu’il peut procurer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici