Qu’est-ce que la maladie de Horton ?

0
109

De nombreuses pathologies atteignent l’être humain le long de son existence. Certaines d’entre elles se manifestent généralement plus tard durant sa vie. C’est le cas de la maladie de Horton. Qu’est-ce que la maladie de Horton, comment l’identifier et quels traitements y apporter ? Le présent article vous fournira des éléments de réponse.

Généralités sur la maladie de Horton

La maladie de Horton, encore désignée sous les noms d’artérite temporale ou crânienne ou encore artérite giganto-cellulaire, est une maladie inflammatoire des vaisseaux sanguins. Elle se caractérise plus spécifiquement par une inflammation des artères localisées dans le cuir chevelu en particulier au niveau des tempes, mais aussi des artères occipitales. Cette pathologie affecte principalement les personnes âgées de plus de 50 ans et plus singulièrement la gente féminine de cette tranche d’âge. Les causes de l’inflammation sont assez méconnues. Toutefois, de récentes recherches rapportent que cette maladie est susceptible d’être contractée selon le mode de vie de l’individu durant sa jeunesse. Ainsi, un régime alimentaire gras, un manque d’activités sportives ou encore des problèmes aigus d’insomnie pourrait favoriser la survenue de cette maladie. Remarquons également que des facteurs génétiques sont aussi mis en avant parfois dans le cas de cette pathologie.

Symptômes de la maladie de Horton

Certains symptômes spécifiques peuvent se présenter très soudainement ou de manière progressive selon le cas du malade. Il s’agit généralement de maux de tête, de douleurs à la mâchoire lors de la mastication, de sensation de fatigue générale, une perte de l’appétit, de la fièvre accompagnée de sueurs nocturnes. Notons également que la maladie de Horton provoque de virulents troubles de la vue. Compte tenu du fait que cette maladie atteint principalement les artères et les vaisseaux sanguins irriguant la partie supérieure de la tête, les dommages peuvent être assez importants. En effet, l’apport en oxygène n’est plus assuré comme il se doit du fait d’artères au fonctionnement défaillant. Il s’ensuit une diminution du flux sanguin dans la partie atteinte. La conséquence majeure de la maladie de Horton est une perte partielle ou totale dans certains cas, de la vue. Heureusement, il existe des moyens de traitement pouvant permettre d’éviter ces éventualités.

 

Traitements de la maladie de Horton

Les traitements disponibles pour la maladie de Horton reposent essentiellement sur des anti-inflammatoires ou des stéroïdes prescrits. Ainsi, le médecin administrera généralement au patient de la cortisone, l’anti-inflammatoire le plus efficace connu. Elle agira sur la maladie en diminuant de manière considérable les risques de complications vasculaires. Ce faisant, ces éventuelles complications sont écartées pour favoriser l’installation d’un mieux-être de par les douleurs soulagées et les fièvres réduites entre autres. Aussi, le patient pourra-t-il prendre des stéroïdes suivant la prescription de son médecin. Ces stéroïdes agiront pour réduire l’inflammation ou favoriser la croissance et la réparation des tissus.

La maladie de Horton est une pathologie due à l’inflammation de vaisseaux sanguins principalement situés dans la partie supérieure de la tête. Cette maladie provoque de nombreux troubles au patient. Il existe heureusement des moyens de traitement permettant d’atténuer la maladie et de restaurer un certain bien-être pour le bonheur de la personne atteinte.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici